rehearsal1
Photo du 23 juin 2009 .

Peut être une explication de la mort de Michael ...
Mais avec tout ce que l'on dit qui croire ...
Comment savoir ...

Moi je l'avoue je suis triste qu'il soit partie ...
à chaque fois que je regarde une vidéo j'ai le coeur sérré !
C'est idiot ... je sais, mais je contrôle pas .

J'ai lu ceci qui dit que Michael avait une maladie ...

Une coïncidence et un jackpot : c'est au moment où son livre consacré à Michael Jackson était sous presse que le journaliste québécois Ian Halperin a appris la mort de la pop star.

À Montréal, son éditeur, Pierre Turgeon (Transit), a stoppé les rotatives, et, en trois jours et trois nuits, l'auteur a écrit 50 pages supplémentaires sur la fin du chanteur.
Résultat : avant même sa parution, le 7 juillet, l'ouvrage - intitulé Les derniers jours de Michael Jackson - suscite la convoitise des plus grandes maisons d'édition du monde.
D'autant qu'il apporte des révélations troublantes. S'il écarte les soupçons de pédophilie - témoignages et documents à l'appui -, Halperin évoque l'homosexualité de " Bambi ", étayée par plusieurs ex-amants. L'un d'eux, ouvrier, raconte son aventure d'un soir avec la star dans un hôtel glauque.
Surtout, Ian Halperin, qui est déjà l'auteur des biographies de Kurt Cobain et de Céline Dion, assure que Michael Jackson souffrait d'une maladie génétique rare, le déficit en "alpha 1-antitrypsine", qui entraîne des affections mortelles des poumons et du foie.
Fort de ses recherches, le journaliste avait prédit, en janvier, dans un magazine américain, que le chanteur mourrait "avant six mois" faute d'une greffe pulmonaire.
Il avait au moins raison sur la date...

Le journaliste Ian Halperin revient également sur les pressions subies par le chanteur en vue de tenir 50 concerts à Londres dès juillet 2009. Michael Jackson, qui souhaitait, en remontant sur scène, éponger ses faramineuses dettes avant sa disparition, n'était partant que pour 10 dates.

Le livre a déjà été imprimé à 300.000 exemplaires aux États-Unis et 50.000 en France.

Info : le point